Grossesse - Comment calmer la sciatique

Comment venir à bout de la sciatique ?

Après les premiers symptômes de grossesse vient la sciatique. Pas de panique, c’est un mal de grossesse bénin dont souffrent la plupart des femmes enceintes. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce mal musculaire et comment en venir à bout !

Ce qu’il faut savoir sur la sciatique

Avant de pouvoir calmer sa sciatique, mieux vaut en connaître les causes. Même si vous n’en avez pas eu pendant votre première grossesse, cela ne vous protège pas des éventuelles gênes lors de vos prochaines grossesses. Comment la reconnaître ?

Ses origines

D’après le calcul de votre grossesse, vous en êtes maintenant à votre troisième trimestre. Des douleurs fréquentes sont apparues, notamment au lever du lit ou du canapé, etc. Cela est dû à l’irritation du nerf sciatique. L’inflammation qui est à l’origine de ce mal est due à la prise de poids lors de la grossesse ainsi que les nouvelles postures de la future maman. Le bébé effectue une pression sur les articulations, pouvant également mener à l’inflammation du fameux nerf sciatique. Une autre origine de ce problème : les hormones. En effet, le corps se préparant à l’accouchement, les ligaments deviennent plus souples.

Ses symptômes

La sciatique survient précisément aux alentours du 4e et du 5e mois de grossesse, après la disparition des symptômes enceinte (nausées, maux de ventre…). Elle se manifeste par une douleur cinglante en allant du bas du dos vers la fesse. Elle peut également descendre le long de la cuisse pour terminer dans la jambe. Cela survient généralement après un mouvement brusque, comme lorsque vous vous levez du lit ou du canapé. Un changement de position brusque peut entraîner cette sensation de brûlure dans les muscles. Il est même difficile de mouvoir seule dans certains cas. Les douleurs peuvent décupler lorsque vous portez des charges lourdes.

Comment soigner la sciatique ?

Soigner à proprement dit la sciatique chez la femme enceinte est impossible. Il s’agit plus de la calmer et d’éviter les gênes occasionnées.

L’ostéopathie

Même si la sciatique est bénigne, il est conseillé de prendre rendez-vous chez un ostéopathe. Ce dernier saura déterminer s’il s’agit d’une sciatique ou pas. À votre première séance, il déterminera la source de la douleur. À noter que les manipulations sont douces pour la femme enceinte et n’ont aucun impact sur le bébé, d’où l’importance de faire appel à un professionnel. Chez la plupart des patientes, la douleur disparait au bout de deux séances. Toutefois, il est préférable de faire un entretien régulier jusqu’à l’accouchement puisque cela peut vous aider au moment fatidique.

Les bons gestes au quotidien

La sciatique, c’est avant tout une question de posture. En adoptant les bonnes postures, vous pourrez soulager les douleurs :

  • Ne mettez pas trop le ventre en avant lorsque vous marchez. Un dos cambré peut entraîner des douleurs dorsales.

  • Lorsque vous vous levez du lit, mettez-vous sur le côté, passez la jambe du haut par-dessus celle du bas et poussez avec vos bras.

  • Utilisez une ceinture de grossesse pour supporter le poids de votre ventre et ne pas trop solliciter le dos.

Petit conseil : en cas de crise, mettez des glaçons dans un tissu et posez sur la zone douloureuse.