Le masque de grossesse : ce qu’il faut savoir

Le masque de grossesse : ce qu’il faut savoir

Connaissez-vous ces marques brunâtres disgracieuses qui apparaissent après les premiers symptômes de grossesse ? Elles apparaissent souvent sur le visage, dans le cou, sous les aisselles et sur les cuisses. Ce sont les masques de grossesse. Que faut-il savoir et comment en venir à bout ? On vous dit tout.

Le masque de grossesse : kézako ?

Il s’agit de taches brunes qui apparaissent notamment sur le visage : autour des lèvres, sur les pommettes et sur le front. On en retrouve également sous les aisselles ainsi que sur les cuisses. Elles sont généralement au chamboulement d’hormones chez la femme enceinte. Elles font généralement leur apparition au cours du second trimestre, plus précisément vers le quatrième mois.

Seules quelque 5 % des femmes en France souffrent de ce changement de pigmentation de la peau au cours de leurs grossesses. Toutefois, ce sont les femmes brunes à la peau mate qui sont les plus sujettes aux masques de grossesse.

Peut-on les éviter ?

Après calcul de grossesse, vous en êtes au quatrième mois, mais vous voulez éviter les masques de grossesse ? C’est possible. Ces taches sont généralement le résultat d’une surproduction de mélanine suite à une exposition au soleil. Même quelques minutes au soleil peuvent contribuer à l’apparition des masques de grossesse. C’est pour cela qu’on dit toujours que soleil et grossesse ne font pas toujours bon ménage, même si les rayons solaires apportent de la vitamine D au bébé.

Il est donc plus que vital de se protéger du soleil lorsque vous sortez de chez vous si vous ne voulez pas les voir apparaitre sur votre peau. En été, pensez toujours à porter un chapeau ou à utiliser une crème solaire haute protection (SPF 50+). Évitez également toute exposition au soleil entre 11 h et 15 h si possible.

Comment les traiter ?

Le masque de grossesse est bénin à l’instar des autres symptômes d’une femme enceinte. Il disparait généralement après l’accouchement. Il n’y a donc pas de traitement proprement dit. Il est même proscrit d’y toucher, sous peine de le rendre permanent. La seule chose à faire est de se protéger au maximum du soleil avec une crème solaire et/ou un chapeau. Buvez au moins 1,5 l d’eau par jour pour garder votre peau hydratée, le mantra même d’une femme enceinte.

Vous pouvez toutefois utiliser des produits non agressifs pour votre peau. Versez une goutte d’huile essentielle de citron dans votre crème de nuit. N’oubliez pas de bien nettoyer votre visage au matin puisque le citron est photosensible. Ces effets sous le soleil peuvent être irréversibles. Ce soin peut également être préventif.

Et après l’accouchement ?

Il n’est pas rare que le masque de grossesse persiste même après l’accouchement. Un peu de patience, cela peut aller jusqu’à 6 mois. Si au-delà de ce délai, il n’y a pas de changement, mieux vaut demander l’avis d’un médecin. Il pourra vous prescrire un traitement à base d’acide hydroquinone, corticoïde et vitamines A.

Il existe des traitements aux résultats instantanés tels que le peeling dépigmentant. Ce masque va permettre de réduire les surplus de pigmentation. Attention ! Vous ne pouvez pas faire ce traitement chez vous.